jeudi 31 mai 2012

Un seul en sortira vainqueur ! - 2

Hunger Games, tome 2 de Suzanne Collins

Informations :
Éditions Pocket Jeunesse
399 pages

Résumé :
Alors que Katniss est sortie vainqueur de la 74ème éditions des Hunger Games, l'Expiation se profile. Tout les 25 ans, une édition spéciale des Hunger Games est mise en place. Une règle s'applique. Pour cette 75ème édition, voici la règle : les tributs mâles et femelles de chaque district seront moissonnés parmi les vainqueurs. Le district 12 n'ayant pas vu beaucoup de vainqueurs, Katniss est envoyée à nouveau dans l'arène. Et cette fois ci, impossible de se défiler. Qui devra-t-elle affronter ? Haymitch ou Peeta ? Le président Snow n'a pas fini son jeu macchiavélique. Il veut voir Katniss tomber !

Mon avis :
Bon, et bien pour ce tome 2, aucune déception ! Suivant la trajectoire du tome 1, on lit ce tome ci du début à la fin, sans pouvoir stopper sa lecture. Les 400 pages défilent à une vitesse impressionnante. Toujours le même style fluide de Mme Collins.
Dans ce tome, l'histoire est différente, en étant similaire. Je m'explique. Dans la première partie, les préparatifs du mariage de Peeta et Katniss occupent une grande partie. Katniss réfléchie également beaucoup sur ce qu'elle a vu dans les Jeux et lors de sa tournée de la Victoire. Le peuple n'a pas l'air content. Une révolte se prépare. Ensuite, on suit à nouveau sa période d'entrainement et de préparations. Puis vient l'heure des Jeux. J'ai beaucoup aimé le principe de l'arène (je n'en dis pas plus, pour vous garder le suspense).
On découvre également de nouveaux personnages attachants comme Finnick, véritable Dieu sur terre. Cependant, concernant Finnick, on a du mal à le cerner. Il nous apparaît d'abord comme antipathique et désagréable (notamment lorsqu'il fait des avances à Katniss avant le Défilé sur les chars). On le cerne beaucoup plus dans le dernier tome de la trilogie. On découvre également de nouveaux carrières semblables à leurs homonymes du tome 1. La différence, c'est que les tributs sont de tous les âges. Par exemple, Mags, tribut femme du district 4, qui a 80 ans lors de sa participation aux 75ème Hunger Games. Cette femme nous inspire donc forcément de la compassion et de la pitié, du fait de son âge avancé. Malheureusement, comme dans le tome 1, certains doivent mourir, et c'est cela le plus regrettable.

En bref :
Un second tome semblable au premier. Une histoire saisissante, des personnages attachants et détestables. Les peurs, les doutes, les angoisses, les joies du premier tome se trouvent confirmés. Un second volet vraiment réussi !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire